Art #2 – Maki Kusumoto

Désolée pour le petit passage à vide ! Oups ! on se reprend ! Dans une vie antérieure, j’ai été TRES fan de manga, j’ai même fait une fac de japonais, c’est vous dire l’obsession du truc un peu. Je suis toujours passionnée par le Japon, mais il est vrai que depuis 7/8 ans les mangas m’intéressent moins. Je reste tout de même toujours très sensible à une certaine esthétique qui s’y rapporte, et certains auteurs m’ont tout de même vraiment marquée. Maki Kusumoto est de ceux-là. Cette dessinatrice au style très marqué, caractérisé par des aplats de couleurs et des corps très maigres, est l’auteur de nombreux titres tout aussi étranges et qu’intellos (oui, c’est possible, un manga d’auteur quoi). Son œuvre n’est malheureusement pas disponible en français, à l’exception de « Die Tödliche Dolis », sorti chez Kana sous le titre « Dolis ». Ses mangas ont une construction et une mise en page particulière et différente de ce qu’on voit habituellement dans le genre.


Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.