Bilan 2018

Je suis un peu en retard cette fois-ci pour mon bilan annuel, mais je tiens à le faire quand même ! 2018 a été chargée de plein de choses et j’ai envie de revenir sur cette année. Alors c’est parti !

Cosplay et Photo

Comme d’habitude, je n’ai pas respecté mon planning de l’année,j’ai fait 3 costumes de mon planning et le reste est passé à la trappe mais j’ai réussi à shooter un costume de 2017 en plus ce qui n’est déjà pas mal ! Il est vrai que je ne poste plus mes « Work in Progress » sur le blog, je les réserve maintenant pour mon site où ils sont détaillés en anglais. Cela m’évite de faire du double boulot. Voici tous les costumes que j’ai créés ou shootés en 2018 :All my costumes in 2018

Shani du DLC Hearts of Stone de The Witcher 3 : un coup de cœur total pour le personnage qui n’est malheureusement pas très populaire, mais je m’en fiche. Le costume a demandé beaucoup de travail et je l’aime vraiment beaucoup, il est super confortable. J’espère avoir encore l’occasion de le porter et de refaire des photos en 2019 ?

Princesse Pluton de Sailor Moon : j’ai beaucoup aimé créer cette robe et le sceptre. J’ai beaucoup moins aimé le shooting en groupe duquel je n’ai aucune jolie photo à part les solos. Je n’espère plus en refaire un malheureusement vu comme c’est compliqué de réunir tout le monde, mais j’espère le porter à nouveau pour faire de meilleures photos avec celles qui seront dispo. Ce sera l’occasion de corriger des détails qui ne me plaisent pas sur la robe.

Margaery Tyrell de Game of Thrones : j’ai enfin pu la shooter plus d’un an après sa création.

Rogue de X Men : j’ai acheté la combi mais les bottes sont faites maison. Moi qui appréhendais énormément la combi moulante, c’était une épreuve qui m’a fait du bien. J’espère avoir d’autres photos de ce shoot ou en refaire un à défaut.

Mei Pool Party de Overwatch : à nouveau un costume placard, mais hyper sympa à porter et qui m’a demandé beaucoup d’efforts niveau complexes. J’ai d’ailleurs toujours sa tenue casual à shooter… on y croit pour 2019

Yennefer de The Witcher 3, version jupe : j’ai profité de notre shoot de groupe pour faire la version jupe de Yennefer. Je n’en ai vraiment pas beaucoup de photo malheureusement. A reshooter en 2019 !

Morrigan de Dragon Age Origins : enfin ! Depuis le temps que je voulais la faire ! Là aussi, grosse lutte contre mes complexes, mais je suis ravie de l’avoir fait. Le costume n’était pas très complexe à faire, c’était un projet fun !

Blanche Neige, les Mondes de Ralph 2 : costume 100% placard ! Et surtout ma meilleure expérience de groupe de l’année ! C’était vraiment chouette et toutes les filles étaient superbes !

Je suis contente de mon bilan costumes, j’ai dépassé mes limites et je me suis forcée à porter des tenues un peu plus « sexy ». Mes rares sorties en convention ne m’ont vraiment pas plues et en 2019, je n’irai qu’à Cosplay in Wesserling qui est plus un événement dans un jardin qu’une convention en soi.  Je ne ferai que ce qui me fait plaisir ! Je n’ai plus envie de perdre du temps à assister à des conventions où je suis de toutes façons mal à l’aise. Le Cosplay se fera sans convention à partir de maintenant, comme il l’a déjà été à 95% en 2018.

All my photoshoots in 2018Niveau photo en 2018, j’ai fait 10 shootings avec des modèles très différents. J’ai rencontré de chouettes personnes aussi, c’était à chaque fois une super expérience. J’ai aussi retenté de shooter en convention et c’était vraiment compliqué, définitivement pas mon truc… Mon chéri m’a offert 2 nouveaux objectifs : un 50mm 1.4  et un 35mm. Cela me change de mon chouchou le 50mm 1.8 , j’ai beaucoup aimé changer ma façon de faire !

Je suis aussi contente d’avoir collaboré avec mon chéri sur la série de photos avec Diane sur le thème de Séris de Paladins 🙂 La série a eu beaucoup de succès et nous comptons bien en refaire.

A ce sujet, j’ai également acheté pas mal de nouveau matériel que je n’ai pas encore eu l’occasion de tester comme il se doit. Donc ce sera mon objectif 2019 en photo, apprendre à utiliser mon nouveau matériel : un flash cobra, un déclencheur à distance, une softbox et surtout mon nouveau boitier : un Canon 80D.

Travail

Passons rapidement sur mon année d’un point de vue professionnel. J’ai changé de travail en catastrophe au printemps. J’avais d’ailleurs hésité à faire un gros post façon « vidage de sac » pour parler de la situation dans laquelle je me suis retrouvée entre décembre et mai 2018. Et finalement, j’ai préféré passer de suite à du positif. Mais pour la faire courte : j’ai décidément une sacrée capacité à la résilience… enfin j’en ai sacrément chié quand même pour parler vulgairement. Le métier lui-même me plaisait bien, mais mon supérieur était une personne malveillante, complotiste et paranoïaque… supporter une personne comme ceci au quotidien est éprouvant, mais cela devient invivable quand elle commence à s’attaquer à vous… Ajoutons que la charge de travail était démesurée, que j’étais pendue h24 à mon tel portable professionnel, impossible de déconnecter le soir et le week-end, et que je suis logiquement arrivée à la limite du burn-out.

J’ai donc cherché un autre travail et j’ai retrouvé rapidement quelque-chose de très différent, clairement mon CV a pris du galon et j’ai même régulièrement des sollicitations de recruteurs maintenant. Quand je pense à toutes ces années où on ne répondait même pas à mes candidatures… Je suis aussi retournée travailler en France pour plus de simplicité administrative. J’ai donc directement enchaîné avec mon nouveau poste, où je suis très à l’aise depuis plus de 6 mois maintenant. Je suis désormais acheteuse pour un grand groupe d’outillage, je retrouve les 35h et tous les avantages de notre pays et franchement ça fait du bien.

Par contre, j’en suis à plus de 2 ans sans vraies vacances et ça commence à être super dur physiquement ! Mais au moins, je suis plus détendue… je retrouve la vraie déconnexion le week-end et c’est vraiment précieux !

Perso

Personnellement c’est plus contrasté. J’ai la chance de vivre avec un homme merveilleux qui m’aime comme je suis et avec qui je partage tout, et en 2019 nous fêterons nos 10 ans ensemble. Je n’ai même pas vu passer tout ce temps ! Je me rend compte de la chance que j’ai quand je vois les relations (hétéro) autour de moi, et quand je regarde mon propre passé amoureux. Je peux vraiment dire que je suis heureuse, et nous construisons encore et toujours notre chez nous et notre vie à deux tout simplement et sans prise de tête. On a traversé des épreuves en 2018, la fatigue, mon épisode dépressifs lié au boulot, des drames familiaux, et ça nous juste encore plus rapprochés et soudés.

Par contre, je trouve que plus les années passent et plus la vie devient sombre. C’est certainement un truc de vieux de penser comme ça. Comme vous le savez, je suis végétarienne depuis des années, et l’environnement et les animaux sont une préoccupation au quotidien pour moi. Et clairement, je suis désespérée de voir que la majorité se fout complètement des enjeux climatiques et du sort que nous réservons aux animaux… je n’arrive même pas à comprendre comment on peut ne pas y être sensible. Pour ma part, j’essaie de vivre en aillant la plus faible empreinte carbone possible et ce n’est pas un effort incommensurable… mais je n’ai aucun espoir à ce niveau, je sais que ni les gouvernements, ni les gens ne feront les efforts qu’il faut pour empêcher la catastrophe d’arriver et cela me mine énormément.Sans titreQuant à la folie des hommes… je vis à Strasbourg et nous avons fini par être touchés aussi par un attentat. Je ne peux pas dire que je suis surprise et je sais aussi que ce n’est pas la dernière fois. Quand je vois ça et la crise des gilets jaunes, je suis également sidérée, j’ai l’impression que plus rien de bon ne peut sortir de l’humanité, c’est du chacun pour soi. Écraser les autres pour imposer ses choix, ses croyances, son petit confort, voilà tout ce qui compte…

Pour 2019, je ne me fais aucune illusion, j’espère juste encore un peu que nous ne basculerons pas vers les extrêmes.

Pas très joyeux, n’est-ce pas ? Tout ceci me donne juste envie de me renfermer sur moi-même… mais ce serait aussi assez bête quelque-part. Alors je continue tout doucement à essayer de faire les choses bien de mon côté : donner aux associations qui font vraiment bouger les choses, recycler, faire le moins de déchets possible, continuer de vivre sans voiture personnelle tant que nous le pourrons et consommer de façon durable et responsable.

Rendez-vous sur Hellocoton !