Costume : Morrigan DAI – WIP 02

Voici la suite de mes aventures avec ce costume. Après avoir fini la base avec les paniers, je m’attaque à la suite avec la première couche de la jupe en taffetas rouge foncé. Cela n’avait finalement rien de compliqué alors que je m’en faisais tout un monde. La jupe est très froncée sur les côté et les finitions à la taille sont faites avec du biais fait maison parce que j’avais vraiment trop la flemme de sortir en acheter et que finalement c’est très simple de faire son biais soi-même avec le tissu de son choix. La jupe se noue sur les coté pour ajuster la taille et se positionne au dessus des paniers évidemment. Il faut que j’ajuste encore un peu la forme des paniers qui n’est pas assez plate sur l’avant, cela a pour résultat de soulever un peu trop la jupe à mon goût. Vous excuserez aussi le manque criant de repassage sur les photos ci-dessous ^^;

Ensuite j’ai fait la couche noire supérieure en taffetas noir, là aussi, j’avais peur de foirer mes plis car je ne comprenais pas bien les explications du patron, et finalement c’est bien passé une fois que j’ai compris le système (ha ! ha ! je me suis sentie tellement neuneu une fois que ‘javais capté). Moi qui comptait faire le haut à part, j’ai finalement décidé de l’attacher à la partie noire de la robe, comme sur le patron original. Cela m’évitera de réajuster la robe à chaque pas, car je sens que ça aurai bien glissé sinon. Sur la photo, j’ai réajusté les paniers pour qu’ils soient plus plats sur l’avant. Cela donne un très beau rendu, mais pour le coup, je trouve ça très différent du design original, alors j’hésite encore beaucoup sur ce que je ferai au final.

25081534781_f454500c38

J’ai également commencé le corset en simili cuir noir, du moins la base tissu, car avant de baleiner, de l’entoiler et de doubler le tout, il faudra que je pose plusieurs centaines de petits rivets. A l’origine j’avais prévu un autre simili cuir plus mat pour le corset, mais impossible de remettre la main dessus depuis mon déménagement… donc finalement ce sera du brillant car j’avais un gros coupon sous la main. Et puis ça tombe bien, je trouve ça plus joli. J’ai également commencé la pose des rivets et j’ai rapidement compris que 300, ce n’était pas assez… je vais donc en recommander plus pour finir cette partie et pouvoir passer à la suite des finitions.

En tout cas, j’aimerai beaucoup prendre le temps de refaire une robe de ce style en respectant le patron cette fois, car pour ce costume, j’ai laissé de côté la forme du haut ainsi que l’entoilage et la doublure car ça ne correspondait pas au costume. Cela faisait des années que ce patron était dans ma collection, et je suis ravie de l’utiliser enfin.

Rendez-vous sur Hellocoton !