Lecture : 1Q84 livre 1

J’ai fini il y a peu le premier volume de 1Q84 de Haruki Murakami que j’avais acheté il y a plus de 2 ans et oublié dans mes étagères (maintenant je tiens une liste de livres achetés mais pas encore lus pour que cela ne m’arrive plus).

Cela faisait un moment que je n’avais pas lu quoique ce soit de cet auteur qui est pourtant un de mes favoris, et j’ai pris beaucoup de plaisir à me replonger dans son univers subtilement fantastique.

Nous sommes en 1984, nous suivons deux personnages dont les routes se sont un jour croisés pendant leur enfance. Tengo écrivain amateur et prof de math, hanté par une vision de sa mère en plein adultère lors de sa prime enfance et élevé par un père collecteur de redevance TV; et Aomamé, prof de fitness et occasionnellement tueuse à gage, élevée par des parents témoins de Jehovah qu’elle a fuit à l’age de 10 ans.

Leurs histoires évoluent parallèlement, chacun voit son quotidien virer lentement vers une autre réalité. Tengo est missionné par son éditeur pour réecrire le texte un peu maladroit d’une jeune lycéenne, mais qui porte en lui une puissance narrative hors du commun. C’est à partir de ce moment là que se produit un changement. Une variation de pression dans l’air, des faits d’actualité majeurs vieux de quelques années dont ils n’ont jamais entendu parler, comme oubliés ou perdus. L’étrangeté arrive subtilement mais surement comme souvent chez Murakami.

A coté de cela, Tengo découvre via la jeune lycéenne l’existence d’une secte basée sur des idéaux communistes au départ, pervertis au fur et à mesure vers un culte étrange liés à des créatures mystérieuses, les Little People.

Aomame elle, découvre cette même secte via ses missions de tueuse pour le compte d’une charismatique vieille dame qui s’est vouée corps et âme à la disparition discrète d’hommes extrêmements violents envers les femmes.

L’auteur prend vraiment son temps pour installer l’histoire et les personnages, cela peut sembler parfois un peu long, mais j’ai beaucoup aimé tout de même et j’ai hâte de lire la suite !

Rendez-vous sur Hellocoton !