New York – jour 8

On approche doucement de la fin du voyage puisque ce 8ème jour est l’avant-dernier jour que nous avons passé à New York (aller plus qu’un article et j’arrête de vous souler pour reprendre des publications « normales » !). Cette journée était assez spéciale… et vraiment très contrastée ! Le matin, nous sommes partis prendre le ferry pour Staten Island, persuadés qu’on pourrait y passer la journée au vu du petit dépliant touristique que nous avions téléchargés le matin même à l’hôtel…
La traversée en ferry est plutôt sympa : elle est gratuite et on peut profiter d’une très belle vue sur Manhattan depuis la mer. La plupart des gens faisaient l’aller-retour direct, ça aurait dû nous mettre la puce à l’oreille…

Une fois arrivés nous avons pris le métro de d’île et sommes partis à l’aventure, espérant trouver une plage où poser nos fesses… bon… finalement nous n’avons trouvé que des zones résidentielles, avec de jolies maisons dont certaines déjà décorées pour Halloween d’ailleurs. On est très loin du tumulte de Manhattan, dans un décor verdoyant digne de Desperate Housewives pour tout vous dire. Ce doit sans doutes être un endroit très agréable à vivre, il y avait quelques maisons à vendre d’ailleurs ^^ Finalement un prêtre évangéliste est venu nous demander si nous étions perdus et nous a proposé de nous emmener dans sa voiture… euh comment dire… non ? Commencer la discussion par « Would you trust a preacher ? » n’a pas vraiment aidé faut dire ! Nous avons alors finit par rebrousser chemin et croiser un monsieur qui nous a demandé si on faisait du tourisme, « parce qu’il n’y a rien d’intéressant à voir par ici ». Et c’était vrai… Je vous passe l’épisode glauquissime du café où les deux employés ont littéralement halluciné de voir des étrangers, c’était fun !

Retour sur le ferry pour Manhattan du coup ! Nous sommes allés manger au Pier 17 car à deux pas de ce dernier se tenait l’exposition Bodies, et que nous voulions absolument la voir. Cette expo a fait couler pas mal d’encre puisqu’on peut y admirer de véritables corps humains vitrifiés, qui ont préalablement été écorchés et découpés dans tous les sens. Non, non, ce n’est pas une expo gore, mais tout simplement une expo sur le corps humain tout à fait passionnante même si elle est un peu dérangeante. Enfin pas pour moi, je suis assez endurcie de ce côté là, je vois vraiment ça d’un œil « médical » mais j’ai conscience que ça peut être difficile à regarder. La partie de l’expo réservées aux fœtus était à part avec un panneau prévenant de ce qu’il y avait dans la salle (pour ma part, j’aurai tendance à me demander pourquoi un fœtus serait plus difficile à regarder qu’un adulte dans cette configuration, des gamins faut pas y toucher mais des adultes on peut y aller sans problème, mais après vous allez finir par croire que je suis un monstre) . L’accent était pas mal mis sur le cancer et les habitudes qu’il vaut mieux oublier pour éviter ces maladies, notamment une vitrine présentant des poumons cancéreux à différents stades devant laquelle on pouvait jeter son paquet de cigarettes dans une urne transparente prévue à cet effet… je peux vous dire que l’urne était bien remplie ! Interdit de faire des photos à l’intérieur, alors je vous montre juste un aperçu trouvé en ligne, mais en faisant une recherche chez notre ami google vous aurez de quoi vous faire une idée.


Vous savez où trouver la suite des photos maintenant, non ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

6 Comments

Ajoutez les vôtres
  1. 1
    Béné

    ah nan moi j’aime bien ces compte-rendus quotidiens ^^
    j’aimerai juste que tu fasses une photo des vernis achetés aux USA XD

    l’expo Bodies sa l’air très intéressante et moi aussi j’ai du mal à comprendre pkoi on peut ni toucher aux enfants ni aux animaux (cf les films américains où tout le monde meurt sauf le gamin et son clebs…)

  2. 4
    Nelene

    Pour les vernis, je les mets sur « Poupée » au fur et à mesure ! c’est marrant les Essie n’ont pas le même pinceau aux US et en France, lepinceau américain est super fin !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.