Quelques Anime cultes (pour moi)

Voilà bien 10 ans que j’ai progressivement laissé derrière moi les Anime japonais, pourtant j’étais vraiment à fond dans cette passion et le manga papier en géneral depuis mom enfance. Le fait d’avoir fait de cette passion un métier à un moment donné de ma carrière a très clairement contribué à tuer la chose, on peut ajouter à cela mon éveil progressif au féminisme qui m’a fait voir nombre d’Anime d’un point de vue… différent… et malheureusement les séries exempte de sexisme sont assez rares, mais c’est à l’image de la société japonaise. Enfin, loin de moi l’envie de lancer un débat là-dessus, en fait j’ai plutôt envie de vous parler de quelques séries qui pour moi sont restées cultes et qu’il m’arrive de revoir avec plaisir. Je suis justement cet été un peu en « revival », et je suis depuis l’an dernier en pleine quête des derniers DVD que je ne possède pas encore. La liste n’est pas exhaustive du tout, ni dans un ordre particulier au passage.

Wolf’s Rain

Cette série est vraiment dans mon top 3. Je me vois encore il y a 10 ans, téléchargeant l’intégrale, me disant « il y a des loups, ce sera chouette »… je ne savais pas encore dans quoi j’ai mis les pieds… J’ai accroché immédiatement, ai regardé toute la série en une nuit et j’en ai eu le cœur retourné. Aujourd’hui encore quand je l’évoque, j’en ai presque la chair de poule (la sublime BO de Yoko Kanno accompagnée de Maaya Sakamoto au chant y est pour beaucoup aussi). Pour résumer, c’est du post-apo, on ne sait pas exactement ce qu’il s’est passé, mais les humains survivent péniblement dans une période glacière, il est dit que les loups trouveront le chemin du paradis et que ce sera ainsi la fin du monde. Les loups ont donc quasiment disparu, exterminés par les hommes et leurs supersitions. Les survivants se sont adaptés et peuvent prendre une apparence humaine. C’est dans ce contexte qu’on suit Kiba, loup blanc solitaire, fraichement arrivé à Freeze City et sous le coup d’une étrange prophétie parlant d’une fille-fleur et du chemin vers le paradis.

Juuni Kokki – Les Douze Royaumes

Cet Anime est issue d’une série de romans de fantasy par Fuyumi Ono (que je trouve personnellement vraiment très bons). L’histoire peut sembler un peu bateau de prime abord, mais elle se révèle plus complexe au fur et à mesure, prenant un virage de plus en plus politique fort plaisant. Yoko Nakajima, élève modèle de son lycée, voit son quotidien basculer quand elle commence à faire de terribles cauchemars et que ses cheveux et ses yeux se mettent à changer de couleur. Un étrange homme à la longue chevelure blonde finit par débarquer en plein cours pour lui prêter allégeance et l’emmener dans un autre monde avec perte et fracas. Le transfert se passe mal et Yoko se retrouve en rase campagne dans un monde qui ressemble à la Chine médiévale avec 2 camarades de classe qui n’ont rien demandé. Ici pas de romance, pas de combats avec super pouvoirs, juste l’évolution de Yoko dans ce nouveau monde aux créatures étranges et la découverte au fur et à mesure de la raison de sa présence en ces lieux. Le tout est servi par une superbe BO et une animation qui n’a pas trop mal vieilli. L’édition française des DVD par Kaze est d’ailleurs vraiment très belle, je suis ravie de les avoir dans ma collection. (et je rêve de faire un cosplay de Yoko un jour)

Gankutsu O – Le Comte de Monte Cristo

J’aime tellement cette série ! Un voyage psychédélique et futuriste qui revisite l’histoire du Comte de Monte Cristo d’Alexandre Dumas. Le parti-pris esthétique d’utiliser des textures fixes est vraiment fascinant (pas au gout de tout le monde cela dit), la transposition dans un futur alternatif est très approprié et la série est pleine d’intensité dramatique, toujours sur le fil du rasoir. Là encore, la série est portée par une BO de belle qualité, pour moi c’est un must des Anime des années 2000.

Shojo Kakumei Utena

Ce manga et cet Anime m’ont presque autant marquée que Sailor Moon, ce n’est donc pas peu dire. D’ailleurs, on retrouve dans l’équipe de l’anime une partie de celle qui a travaillé sur Sailor Moon. Utena est série pleine de symbolisme, complètement déjantée voire surréaliste. Sur fond de shojo répondant à tous les poncifs du genre, Utena s’auto-parodie, et explore des façons toujours différentes de raconter l’adolescence, la recherche de son identité, l’ambiguïté et… une forme de féminisme queer. La série fête ses 20 ans cette année, j’espère secrètement une réedition en DVD avec un beau coffret 🙂

Jigoku Shoujo – Hell Girl

Jigokou Shojo est une petite série horifique à épisodes plus ou moins indépendants sur le thème de la vengeance. Vous cherchez à vous venger de quelqu’un ? Il vous suffit d’en faire la demande sur un site internet qui n’apparait qu’à minuit. La fille des enfers se chargera de tout, mais cela n’est pas gratuit, le prix qu’elle demande n’est rien de moins que votre âme.  L’ambiance de la série est excellente, et ces petits épisodes abordent des thèmes variés, j’en garde un très bon souvenir, et Ai Enma, la fille des enfers, reste un costume que j’adorerai faire.

Arjuna

Arjuna est une mini série de 13 épisodes, écolo par excellence, elle m’a vraiment beaucoup marquée, certains épisodes m’ont bien fait pleurer. Juna mène une vie de lycéenne ordinaire, jusqu’au jour où lors d’une sortie en moto avec son petit-ami, elle meurt d’un accident de la route. Alors qu’elle entame son ascension vers l’au-delà, un étrange jeune-homme lui apparait et lui propose de la ramener à la vie. En échange, elle devra l’aider à protéger la terre de ses maux personnifié en « Raja », de gros verts rouges semant pollution et dévastation sur leur passage. Juna découvre la réalité de l’état de la Terre, de la surconsommation et autres horreurs que l’humain inflige à sa planète, ce sera brutal pour elle (et pour nous aussi). On retrouve encore le duo gagnant de la BO d’Anime pour moi: Yoko Kanno et Maaya Sakamoto avec des morceaux sublimes et très touchants (en fait c’est ma BO favorite de Yoko Kanno).

Sailor Moon

Je me suis déja largement étendue sur le sujet dans un article il y a 5 ans sur ce blog (5 ans bordel !! le temps file !), vous pouvez lire ici : click ! Du coup je ne vas pas me répéter 😉 Sailor Moon, c’est THE Anime culte pour moi par excellence pour toutes les raisons que j’explique dans l’article en question.

Rendez-vous sur Hellocoton !