Tutoriel : faire un bustier pour poupée de A à Z

Pour répondre à de nombreuses questions et par rapport aux mots clés que je vois dans mes statistiques, je me suis dit que ce serait l’occasion de refaire un post « tuto », cela fait quand même plus d’un an que je ne l’avais pas fait. Donc ! le corset/bustier est une pièce très demandée chez les collectionneuses de poupées, et comme je voulais en faire quelques-uns pour le Little Dolls, je me suis lancée dans ce tuto. Ce tutoriel va reprendre toutes les étapes depuis la création du patron, en sachant que ce n’est qu’une des innombrables façons de faire, je ne prétend certainement pas détenir ZE technique. Tout comme cette forme de bustier n’en est qu’une parmi plein d’autres ! A vous ensuite de varier les formes, lignes de couture etc… pour ce faire, le mieux est d’observer des patrons de corsets pour voir comment c’est fait, je ne peux que vous conseiller Corsets and Crinolines de Norah Waugh. J’ai choisi pour cette version de faire le plus simple et le plus accessible possible, mais sachez que cette technique peut vous servir à faire une multitude d’autres vêtements moulants ou près du corps et ce sur n’importe quel gabarit de poupée.

Matériel :
– du cellophane
– de l’essuie-tout ou du sopalin
– du scotch
– un stylo-feutre
– du coton, de la soie, de la popeline etc… pour le bustier
– de la satinette, du satin ou un coton quelconque mais fin, etc… pour la doublure
– des oeillets
– du ruban ou de la cordelette pour le laçage
– des boutons, de la dentelle, des rubans, des studs ou ce que vous voulez pour la décoration (facultatif)
– une machine à coudre
– du fil et une aiguille pour les finitions à la main
– un fer et une planche à repasser
– et votre poupée bien sûr !

Etape 1 : faire le patron.

J’ai choisi d’utiliser une Monster High et une Minifée pour illustrer mon propos afin de montrer que cette technique marche sur toutes sortes de poupées, quelle que soit leurs taille et proportions. Vous aurez donc à chaque fois les photos de la version MH et de la version MNF.

On commence par saucisonner le buste de la poupée avec le papier cellophane, dans le but de protéger le corps de la poupée pour la suite des opérations.

Ensuite préparez des bandelettes d’essuie-tout d’environ 1 cm de large :

Entourez le corps de votre poupée avec ces bandelettes et fixez les avec du scotch pour être le plus ajusté possible. Le scotch doit entièrement recouvrir l’essuie-tout, votre poupée doit être littéralement momifiée dans l’essuie-tout et le scotch :

A l’aide d’un stylo-feutre ou d’un marqueur, dessinez votre vêtement sur la momie, en faisant très attention à ne pas salir les parties non protégées de votre poupée. On va s’atteler à dessiner les différentes parties du bustier, et les lignes de couture. Si vous ne savez pas trop où les placer, référez vous à des photos de corsets sur internet ou bien à l’ouvrage que je cite plus haut. Dans la mesure où il s’agit d’un patron parfaitement symétrique, pas besoin de dessiner le patron en entier, une moitié suffit. Comme je l’ai dit plus haut, j’ai fait au plus simple : 3 parties sur la Monster High, 4 sur la Minifée.


Ensuite, laissez sécher votre feutre histoire de ne pas salir votre poupée, ce serait ballot ! C’est le moment de vous faire un petit café.
Une fois la petite pause terminée, on va découper délicatement notre momie. Pour ce faire, on découpe par le dos sur la ligne du milieu en veillant bien à ne couper que le scotch et l’essuie-tout, votre cellophane servant de protection pour la poupée. Vous vous retrouverez avec ceci :

Découpez ensuite les différentes pièces de votre patron en suivant les lignes que vous avez dessinées :

Reportez ces formes au propre sur une feuille de papier, je vous conseille de prendre du papier à petits carreaux afin de pouvoir facilement rajouter 5mm de marge de couture comme suit :

NB : j’ai choisi de rajouter une marge sur la pièce du milieu-avant, ce qui n’est pas obligatoire car cette pièce là peut aussi tout à fait être dupliquée par symétrie axiale pour ne pas avoir de couture au milieu. J’ai également, par la suite, rajouté 5mm supplémentaires sur la pièces du milieu-dos pour pouvoir y ajouter des oeillets.

Découpez les différentes pièces de votre patron, et voilà vous avez finit ! Prenez le temps de numéroter les pièces dans leur ordre du centre vers le dos, et de mettre un petit repère pour marquer le haut. Comme j’ai pris deux tailles de poupées différentes, j’ai aussi noté le nom du modèle sur chaque pièce du patron.


Etape 2 : la couture.

Nous allons avoir besoin de 2 pièces de chaque éléments dans le coton et dans la doublure. Comme je suis une grande flemmarde, je choisi de découper toutes mes pièces en une seule fois. Je plie mes tissus en 2 et les superpose, puis j’épingle mes pièces de patrons dessus et je découpe :

Assemblez ensuite toutes les pièces à la machine en commençant par les deux pièces centrales, puis en ajoutant les autres sur les côtés, dans l’ordre et au fur et à mesure. Ecartez toutes les coutures au fer à repasser. Pour donner l’illusion de baleines, j’ai choisi de surpiquer toutes les coutures de la partie visible du bustier.

J’assemble ensuite la face et la doublure endroit contre endroit en prenant soin de laisser la partie haute ouverte pour pouvoir retourner le tout facilement. Une fois le bustier retourné, je prends soin de bien l’aplatir au fer à repasser, puis je surpique le tout (j’ai aussi ajouté de petites décorations). Ouf ! vous avez fait le plus dur !

Pour finir le bustier, on peut choisir de poser du biais ou de la dentelle au choix sur la bordure haute, en veillant bien à recouvrir la dite bordure pour une finition parfaite. C’est quand même sympa d’avoir un bustier aussi joli à l’envers qu’à l’endroit, non ?

Enfin poser votre déco, les oeillets et hop ! C’est finit !

Vous pouvez aussi tout à fait choisir de placer le laçage devant, d’ajouter des bretelles, de mettre de vraies baleines, des dizaines de façons différentes d’interpréter le patron sont possibles. Vous pouvez aussi y ajouter un jupe pour en faire une robe comme sur les deux photos ci-dessous :


Voilà ! J’espère que ce tuto va vous servir, et surtout qu’il est clair car je ne suis pas habituée à expliquer les choses par écrit. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à les poser dans les commentaires pour que tout le monde en profite. Et surtout, si vous avez réussi à faire un bustier avec ce tuto, montrez moi vos photos, ça me ferait très plaisir. Bonne couture !

Rendez-vous sur Hellocoton !

29 Commentaires

Ajoutez les vôtres
  1. 1
    Kierane

    Merci pour ton tuto ! Je n’ai plus qu’à me foutre des coups de pieds aux fesses, et à retrouver ma machine à coudre, et je vais faire ça ! 😀 Promis, je t’enverrai des photos.

    J’avoue que ce système avec le cellophane + papier est intéressant, j’apprend des choses…

  2. 3
    Tortelini

    Génial, merci!
    Perso j’ai appris plein de truc. Le patron à l’essuie tout ça m’épate. Tu fais ça pour d’autres pièces que tu couds?
    Et puis les couture ont l’air hyper propres (et pour avoir déjà vu tes pièces de près je pense qu’elles n’en ont pas juste l’air). Je sais pas comment je me débrouille mais chez moi j’ai toujours des zigzags, des fils qui dépassent…

  3. 5
    hada

    INCROYABLE !!!!!!
    C EST GENIAL bravo NELENE pour ce tuto, il est extra !!
    on comprend tout, wow quel boulot, tu es trop forte ;o)
    merci !!

  4. 6
    nelene

    Mais de rien Torti ^^ c’est la technique que j’utilise pour tous mes patrons ajustés en fait en effet 🙂
    Merci pour mes coutures, c’est gentil ! mon petit truc pour coudre droit sur des petits morceaux c’est de régler la vitesse de ma machine au minimum histoire de bien gérer ça 😉

  5. 9
    Lumir

    Merci Nelene ! je ne sais si je serai capable de réaliser d’aussi jolies choses,mais je tiens à te remercier car c’est très généreux à toi d’expliquer ainsi clairement ton procédé. Félicitations pour tes créations. Lumir

  6. 11
    Trikoala

    Je pensais pas qu’on faisait ça à la machine! C’est super petit! Et comment on fait les oeillets? Il faut une machine? Merci pour le tuto il est clair, et avec toutes les photos c’est plus facile de comprendre!

  7. 12
    nelene

    Merci beaucoup Lumir ! je suis sûre qu’en prenant le temps, tu y arriveras aussi. Je suis persuadée que la couture est accessible à tout le monde 🙂

  8. 14
    nelene

    Ravie que le tuto te plaise ! Pour les œillets, je n’ai pas de machine, mais je r^ve d’en avoir une, le gain de temps serait considérable XD Je pose mes œillets un par un avec un poinçon et un marteau 🙂

  9. 19
    Birdymain

    Awesome and easy. XD I don’t know french but your instructions are so well written and photographed that it doesn’t matter. Thank you for the tutorial.

  10. 23
    la musaraigne

    J’ai enfin osé me lancer dans la couture d’un corset grâce à ton tuto… et c’est génial! Il est parfaitement réussi et ajusté du premier coup! L’astuce du moule est une grande idée!
    Merci encore!

  11. 29
    Angermuller

    Cc a vous,
    Je découvre et vraiment bravo. Tutoriel vraiment très explicatif et franchement j y avais pas pensé !!!!! Je vais essayer pour ma petite fille et s il est réussi je l enverrai.
    Encore super et merci merci. A bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *